Découvrir Budapest:
l'émerveillement perpétuel

les premières impressions

Découvrir Budapest, c’est rester pris de stupéfaction et d’émerveillement. En effet, on peut passer des heures à déambuler, explorer, admirer tout ce qui nous entoure. Toutefois, on note un contraste énorme entre la globalité de la Hongrie et Budapest. Par exemple, même aux alentours du lac Balaton, station balnéaire, le niveau de développement est loin de celui de Budapest. En effet, il y a vraiment deux Hongrie dans ce pays: Budapest et la Hongrie. Si l’on découvre uniquement Budapest, on ne visite pas vraiment la Hongrie. Découvrir Budapest ne donne pas un aperçu réel de la Hongrie. C’est une merveille mais démesurément différente du reste du pays. 

Néanmoins, Budapest, est une ville qui marque et elle restera longtemps dans la mémoire de notre lama vagabond. Ne sachant comment exprimer l’émotion ressentie en arpentant les rues et les ruelles de cette magnifique cité, il décida, qu’à défaut de prose, il utiliserait les vers! 

" O toi ma belle hongroise,
Aux allures autrichiennes,
Tu me laisses pantoise
Devant tes courbes danubiennes.

Une ambiance orientale,
Dans les murs, des prières,
Un quartier juif s'emballe
Et soudain, les lumières.

Belle humaniste de la Renaissance,
Romaine, mongole, ottomane, autrichienne
Parfois soumise, les pierres aux chaines,
Tu fus aussi le miroir de la puissance.

Cité démesurée,
Au contraste flagrant,
On peut encore vibrer,
Sur tes âmes d'antant.

Enivré par ton aura,
Dans tes rues, je titube.
A jamais rayonnera,
La perle du Danube.
LAMA BACKPACKER 2 copie Article Budapest
Lama Scott
Poète du dimanche
Synogogue Découvrir Budapest

Découverte de Budapest et de sa mixité

Pourquoi découvrir Budapest ? Un mélange d'influences

Lama Scott s’attendait à la découverte d’une capitale, ni plus ni moins. C’est à dire, il s’attendait à de l’euphorie, du bruit, du mouvement, du stress et de l’individualise. Par ailleurs, il envisageait que probablement quelques édifices notoires étaient à contempler. Mais, en découvrant Budapest, il trouve un tout autre univers, un musée à ciel ouvert. En effet, presque chaque édifice, chaque rue vaut la peine de s’arrêter, de regarder, de lever les yeux au ciel. 

Par exemple, sur un bâtiment apparemment simple peut se trouver une superbe sculpture. Par ailleurs, dans les rues, une multitude de couleur se côtoient. Ainsi, en découvrant Budapest, tout comme à Athènes en Grèce, Lama Scott s’émerveille, trottant d’une ruelle à l’autre, voguant d’époque en époque. Parfois, parfois la tête en l’air, les oreilles tombantes en arrière, il contemple des temples catholiques, juifs ou des lieux de pouvoir politique. Et, tous ont cette particularité commune d’être exceptionnellement beaux. De la dentelle de pierre, de la palette d’ocres, du majestueusement grand, ou de l’élégance telle qui scie les sabots. 

Découvrir les origines de Budapest

Budapest provient de l’unification de Buda et de Pest par un pont, le pont des chaînes. Unifier par des chaines? C’est apparemment possible! Si jamais, ça ouvre de quelconques perspectives à certains ou certaines, que l’on soit clair, cela n’est pas du ressort de notre lama!

Cet aparté terminé, Lama Scott eut la sensation que cette fusion reflétait globalement bien Budapest dans son ensemble. Cette ville connut beaucoup d’influences – pour ne pas dire domination – différentes. Toutefois, elle domina et rayonna également, surtout pendant la période austro-hongroise. Elle eut le statut de co-capitale. Sous domination ottomane pendant environ 150 ans, elle a aussi vécu en amont, des influences romaines et des intrusions mongoles. Puis, elle est devenue un lieu incontournable de la Renaissance.

Lama Scott explore Budapest

De ce fait, notre lama aventurier pris un café dans un édifice de type Renaissance, orné de dorures, de marbres et de fresques splendides. Par la suite, il se baigna dans des thermes romains. Sur le chemin, il admira des monuments politiques de l’époque austro-hongroise. Enfin, le soir venu, il décide d’aller dans le quartier juif. C’est un quartier très animé et alternatif, pour boire un lait d’avoine (la consommation de lait d’avoine est mauvaise pour la santé, à consommer avec modération!). 

Ce qui est certain, c’est qu’en découvrant Budapest, cette mixité culturelle, architecturale, historique et l’âme de cette ville marqueront longtemps le camélidé en quête d’émerveillement. 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier
Sommaire